20_10285-DRHEAM CUP START-1600px

Classe Figaro-Bénéteau 3 : Paroles de marins

Fabien Delahaye (Loubsol, inscrit en Figaro Bénéteau 3 solitaire) : « Ça n’arrive jamais pour les Figaro de naviguer avec les autres classes, on va se retrouver avec pas mal de bateaux à potentiel similaire, ça va être intense et intéressant. Les conditions s’annoncent très bonnes, l’objectif est de travailler en vue de la Solitaire du Figaro, donc d’arriver à La Trinité-sur-Mer en me disant que j’ai trouvé des trucs pour aller vite, il faut que je continue à accumuler de l’expérience et des repères sur le bateau, on va faire pas mal de portant dans du vent assez soutenu, ça va être sympa. »

Robin Marais (Ma Chance et Moi, inscrit en Figaro Bénéteau 3 solitaire) : « Je suis super content de revenir sur la DRHEAM-CUP/GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE qui, en 2018, avait été une étape importante dans ma préparation pour la Route du Rhum, j’en garde un bon souvenir. En plus, on a une belle météo qui nous attend. Je me fixe des objectifs de travail, notamment sur la gestion du bonhomme, c’était un peu mon point faible l’année dernière, comme le format est très proche de celui d’une étape de Solitaire, c’est une très bonne préparation. »

Sam Goodchild (Leyton, inscrit en Figaro Bénéteau 3 solitaire) : « On va avoir une nuit assez compliquée au niveau météo qui va sans doute vachement décider de la suite : si on arrive tard, ça peut provoquer beaucoup plus de transitions après. La DRHEAM-CUP/GRAND PRIX DE FRANCE DE COURSE AU LARGE est un très bon entraînement en vue de la Solitaire du Figaro, avec quasiment la même flotte donc du très bon niveau, j’étais content d’avoir bien débuté la saison sur la Solo Maître CoQ (deuxième) donc j’espère que je vais garder une bonne vitesse et être dans le match au niveau tactique. »